Categories
Autumn / automne Compost / Compost Planting / Plantation Seeds / Les graines

Les Engrais Verts / Green manures

Qu’est-ce que «l’engrais vert» ?
Les engrais verts sont des plantes telles que le ray-grass, les trèfles, les haricots des champs, la phacélie, la moutarde et le sarrasin …
What is ‘Green manure’ ?
Green manures are plants such as ryegrass, clovers, field beans, phacelia, mustards and buckwheat …

Text in English further down the page …
Les Engrais Verts
Qu’est-ce que «l’engrais vert» ?

Les engrais verts sont des plantes telles que le ray-grass, les trèfles, les haricots des champs, la phacélie, la moutarde et le sarrasin semées assez épaisses pour produire un tapis dense de croissance verte qui est creusé (ou coupé) soit avant la floraison de la plante, soit après la floraison mais avant la production de graines pour augmenter la fertilité du sol. Considérez-les comme l’alternative végétarienne au fumier de ferme. Ils sont particulièrement utiles lorsqu’ils sont utilisés avec la rotation des cultures. Si vous ne faites pas tourner vos cultures dans le potager chaque année, l’avenir de la qualité de votre sol pourrait être mis en danger.


Pourquoi devriez-vous planter de l’engrais vert ?

Si vous plantez la même culture année après année au même endroit, votre sol deviendra déficient en nutriments, ce qui encouragera les ravageurs et les maladies à devenir répandus. Le sol, tout comme nous les être-humains, a besoin d’être nourri et les principaux nutriments nécessaires au sol pour une bonne croissance des cultures sont le carbone et l’azote.
Les engrais verts ajoutent de la matière organique au sol via leur croissance feuillue. La matière organique est essentielle à la croissance : une fois décomposée, elle devient de l’humus, qui est essentiellement un aliment végétal. Plus il y a d’humus dans le sol, mieux il est aéré et l’eau y circule plus facilement, ce qui améliore la croissance des plantes. L’humus affecte considérablement la densité apparente du sol et contribue à sa rétention d’humidité et de nutriments. Bien que les termes humus et compost soient souvent utilisés de manière informelle de manière interchangeable, ce sont des composants du sol distincts avec des origines différentes ; l’humus est créé par fermentation anaérobie (sans oxygène), tandis que le compost est le résultat d’une décomposition aérobie (avec oxygène).
L’humus contient de nombreux nutriments qui améliorent la santé du sol, l’azote étant le plus important.

L’humus a une couleur noire ou brun foncé caractéristique et est une accumulation de carbone organique. Outre les trois principaux horizons du sol: (A) surface / couche arable, (B) sous-sol et (C) substrat, certains sols ont un horizon organique (O) à la surface même. Le substrat rocheux dur (R) n’est pas un sol au sens strict.

Les engrais verts peuvent également être utilisés pour recouvrir des parcelles de sol nues dans les espaces entre les cultures ou pendant les intervalles entre une culture et la suivante. Cela empêche le sol de se dessécher et lui permet de retenir l’humidité plus longtemps – ce qui devient de plus en plus essentiel avec le changement climatique !
Ils arrêtent également l’érosion par le soleil, le vent et la pluie.

Certains engrais verts cassent et aèrent le sol, permettant aux microbes et aux insectes bénéfiques de s’épanouir.

Les engrais verts appartenant à la famille des pois et des haricots (légumineuses) ont la capacité supplémentaire de stocker (fixer) l’azote de l’air à leurs nodules racinaires, mais seulement en été. L’azote, comme mentionné ci-dessus, est un nutriment précieux pour les plantes.

Les autres avantages des engrais verts comprennent le contrôle des parasites dans le sol, le contrôle des mauvaises herbes en occupant un espace libre et en fournissant un abri aux insectes utiles tels que les coléoptères du sol.

Les cultures d’engrais vert et leurs avantages:

Le trèfle et la vesce sont utiles pour leurs qualités fixatrices d’azote :
Essayez le trèfle blanc nain (Trifolium repens – excellent pour les abeilles et les insectes), le trèfle rouge (Trifolium pratense), le trèfle incarnat (Trifolium incarnartum – sachez que c’est très difficile à creuser à la main, vous avez vraiment besoin d’un rotivateur pour le cultiver !) ou la vesce commune (Vicia sativa).
Le trèfle blanc nain et le trèfle rouge sont également bons pour les prairies de fleurs sauvages, car ils peuvent être fauchés ou tondus en hauteur pour que les fleurs repoussent facilement.

La phacélie (Phacelia tanacetifolia) est une de mes préférées, elle est bonne pour la fixation de l’azote, très jolie et excellente pour les abeilles et les insectes.

La moutarde blanche (Sinapsis alba), qui a en fait des fleurs jaunes, est également bonne pour l’azote MAIS comme il s’agit d’un brassica, elle ne doit pas être semée là où d’autres plantes de brassica, par exemple choux, choux de Bruxelles, brocolis ou choux-fleurs viennent d’être cultivés ou sur lesquels vous prévoyez de planter des brassicas la saison prochaine, car cela encouragera la hernie de chou qui est une maladie grave des cultures de brassica causée par le champignon du sol Plasmodiophora brassicae. La moutarde blanche a également un effet fumigeant sur le sol et tuera les mauvais insectes MAIS aussi les bons insectes.

Juste pour information, semer des soucis (Tagetes erecta ou Tagetes patula) dans votre jardin aidera à contrôler les nématodes nuisibles dans le sol, c’est pourquoi ils sont si utiles comme compagnons de plantation pour les tomates. Le contrôle des nématodes se produit UNIQUEMENT dans la zone racinaire de la plante où de l’ozone est libéré, ce qui fait mûrir l’œuf de nématode tout au long de son cycle de vie sans se reproduire. Le nombre de nématodes peut être réduit jusqu’à 99% de cette manière. Ces insectes du sol peuvent attaquer les racines des plantes, ce qui entraîne une infection secondaire qui devient finalement visible dans les feuilles d’une plante.

Je vais semer la phacélie là où je viens de soulever ma culture principale de pommes de terre parce que je planterai des brassicas là-bas l’année prochaine.
Je vais également semer de la moutarde blanche dans une partie différente du potager plus tard dans la saison dans le cadre de ma rotation des cultures.
Enfin, je vais semer une partie du potager de la vesce comme culture expérimentale mais aussi parce que Paula aime les fleurs !

Voici une courte vidéo sur notre chaine YouTube vous montrant – Comment préparer le sol pour semer de l’engrais vert :
Après avoir récolté les pommes de terre, j’ai nivelé le sol et comme il pleuvait, des graines de mauvaises herbes ont commencé à germer.
Avant de commencer à semer l’engrais vert, j’ai ratissé le sol pour déloger les semis de mauvaises herbes, puis j’ai préparé les graines pour les semer. J’utilise une machine à semer les graines plutôt que les trous fournis sur le côté du paquet, car je trouve que les trous du paquet sont généralement trop grands et que vous pouvez gaspiller beaucoup de graines.
Vous pouvez ajuster la machine à la taille des graines, j’ai choisi la taille 2 pour les graines de phacélie, ce qui a donné une couverte uniforme. Cette machine peut être utilisée pour d’autres choses comme l’engrais organique pour pelouse, les semences de gazon, etc.
J’ai marché de haut en bas tout en tournant la poignée pour répartir la graine uniformément.
Enfin, j’ai tassé la graine dans le sol avec le côté plat du râteau.
Arrosez les graines si vous n’avez pas de pluie dans les 2 ou 3 jours.

Green Manure

What is ‘Green manure’ ?

Green manures are plants such as ryegrass, clovers, field beans, phacelia, mustards and buckwheat sown fairly thickly to produce a dense mat of green growth that is dug in (or cut down) either before the plant flowers, or after flowering but before producing seeds to increase soil fertility. Think of them as the vegetarian alternative to farmyard manure. They are especially useful when used with crop rotation. If you are not rotating your crops in the veg-patch every year, the future of your soil quality could be endangered.


Why should you plant ‘green manure’ ?

If you plant the same crop year after year in the same place, your soil will become deficient in nutrients encouraging pests and diseases to become prevalent. The soil, just like us humans, needs feeding and the main nutrients needed in the soil for good crop growth are carbon and nitrogen.
Green manures add organic matter to the soil via their leafy top growth. Organic matter is essential for growth: once broken down, it becomes humus, which is essentially plant food. The more humus in the soil, the better aerated it is and so water moves through it more easily, which improves plant growth. Humus significantly affects the bulk density of soil and contributes to its retention of moisture and nutrients. Although the terms humus and compost are often informally used interchangeably, they are distinct soil components with different origins; humus is created through anaerobic (without oxygen) fermentation, while compost is the result of aerobic (with oxygen) decomposition.
Humus has many nutrients that improve the health of soil, nitrogen being the most important.

Humus has a characteristic black or dark brown colour and is an accumulation of organic carbon. Besides the three major soil horizons of (A) surface/topsoil, (B) subsoil, and (C) substratum, some soils have an organic horizon (O) on the very surface. Hard bedrock (R) is not in a strict sense soil.

Green manures can also be used to cover bare patches of soil in the spaces between crops, or during intervals between one crop and the next. This prevents the soil from drying out and allows it to hold moisture for longer – something that is becoming more and more essential with climate change! They also stop erosion by the sun, wind and rain. Certain green manures break up and aerate the soil, allowing microbes and beneficial insects to flourish.
Green manures belonging to the pea and bean family (legumes) have the additional capacity of storing (fixing) nitrogen from the air to their root nodules, but only in summer. Nitrogen, as mentioned above, is a valuable plant nutrient.
Other benefits of green manures include controlling pests in the soil, controlling weeds by occupying spare space and providing shelter for beneficial insects such as ground beetles.

Green manure crops and their benefits :

Clovers and vetch are useful for their nitrogen-fixing qualities:
Try Short white clover (Trifolium repens – excellent for bees and insects), Red clover (Trifolium pratense), Crimson clover (Trifolium incarnartum – be aware that this is very difficult to dig in by hand, you really need a rotivator to grow this!) or Common vetch (Vicia sativa).
The Short white clover and Red clover are also good for wild-flower meadows as they can take being mown on a high setting and the flowers will re-grow easily.
Phacelia (Phacelia tanacetifolia) is a great favourite of mine, it’s good for nitrogen-fixing, is very pretty and is excellent for bees and insects.
White mustard (Sinapsis alba), which actually has yellow flowers, is also good for nitrogen BUT as it is a brassica, it shouldn’t be sown where other brassica plants e.g. cabbages, Brussel sprouts, broccoli or cauliflowers have just been grown or where you are planning to plant brassicas next season, as it will encourage clubroot which is a serious brassica crop disease caused by the soil-borne fungus Plasmodiophora brassicae. White mustard also has a fumigating effect on the soil and will kill bad bugs BUT also good bugs.
Just for information, sowing Marigolds (Tagetes erecta or Tagetes patula) in your garden will help control harmful nematodes in the soil which is why they are so useful as companion planting for tomatoes. The nematode control happens ONLY in the root zone of the marigold plant where ozone is released causing the nematode egg to mature through its life cycle without reproducing.  Numbers of nematodes can be reduced by up to 99% in this way.  These soil borne insects can attack the roots of plants leading to a secondary infection which ultimately becomes visible in a plant’s leaves.

I will be sowing Phacelia where I’ve just lifted my main potato crop because I’ll be planting some brassicas there next year.
I’ll also be sowing White mustard in a different part of the veg-patch later in the season as part of my crop rotation. Finally, I’ll be sowing some of the Vetch as an experimental crop but also because Paula likes the flowers!

Here is a short video on our YouTube channel showing you the ground preparation …Preparing the ground for sowing green manure :
After I lifted the potatoes, I levelled the soil and because it rained, some weed-seeds started to germinate.
Before I started sowing the green manure, I raked over the ground to dislodge the weed seedlings and then prepared the seeds for sowing. I use a seed-sowing machine rather than the holes supplied in the side of the packet because I find the packet holes are generally too large and you can waste a lot of seed.
You can adjust the machine for the size of the seeds, I chose size 2 for the phacelia seeds, which gave an even spread. This machine can be used for other things like organic lawn fertiliser, grass seed etc.
I walked up and down while turning the handle to spread the seed evenly.
Finally, I tamped the seed into the soil with the flat side of the rake.
Do water the seeds if you don’t have any rain within 2 or 3 days.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.