Categories
Autumn / automne Compost / Compost Geraniums / Géraniums

Overwintering geraniums / Comment faire hiverner les géraniums

Version en français en bas de la page …
It is possible to successfully keep geraniums over the winter.
The somewhat contradictory aims are to keep the plants dry, but not too dry and to put them into hibernation whilst keeping them alive.

First, lift them carefully from the pot or planter and remove as much compost from the roots as possible, don’t worry if the odd shoot breaks off.
While you’re doing that, keep an eye open for the these creatures pictured here :


Picture 1 shows vine-weevil larvae, they are about the size of a little-finger-nail. The next stage of their life cycle is to metamorphose into a pupa in the soil and then into an adult black weevil which leaves the pot.
The larvae are devastating to the roots of potted plants because they eat the root system thereby stopping the plant from growing.
Picture 2 shows transparent eggs. These are slug eggs.
You do not want either of these in your planters or pots so destroy them.

The next stage for the geraniums is to prune them. Cut the stems leaving about 80cm to 100cm (3 to 4 inches). You can see from these pictures where I’ve pruned them back in previous years. Generally speaking the larger flowered geraniums seem to survive better but this year all of them did reasonably well, probably because of the mild winter.

You now can try any of the following :
1. If you have a cool room or frost-free garage, you could re-plant the larger flowering varieties in fresh compost but keep them dry and watch out for insect infestations. The aim is to keep them in hibernation whilst keeping the stems green so once a month, you may need to give the roots a drop of tepid water.
2. Another way is to let the plants dry-out entirely having removed all the compost, then put them into paper bags, document shreddings or newspaper, stand them in a tray, again in a frost-free area. They must be kept dry so they don’t get mildew, but kept sufficiently moist so that they don’t die! Try moistening the roots once a month.
3. If you have a frost-free greenhouse or conservatory, you could try taking cuttings. The photos show some short shoots that could be used. Cut them just below a node and plant them in a special cuttings compost.
In a mild winter (especially in Brittany), you can try leaving them in large planters against a south-facing wall with some protection against frost. This worked for me last winter.


Assuming you are successful, in the spring you should see small shoots starting to appear as in the pictures above. You can then pot them on into fresh compost, water them well and give a liquid geranium feed. Good luck!

Il est possible de garder des géraniums avec succès pendant l’hiver.
Les objectifs, quelques peu contradictoires, sont de garder les plantes sèches mais pas trop sèches non plus et de les mettre en hibernation tout en les maintenant en vie.

Tout d’abord, soulevez-les délicatement du pot ou de la jardinière et retirez autant de compost que possible des racines. Ne vous inquiétez pas si une pousse se casse.
Pendant que vous faites cela, gardez un œil ouvert sur les créatures décrites ici :


photo 1 montre des larves du charançon de la vigne ils ont à peu près la taille d’un petit ongle. L’étape suivante de leur cycle de vie consiste à se métamorphoser en une pupe dans la terre, puis en un charançon noir adulte qui quitte le pot.
Les larves sont dévastatrices pour les racines des plantes en pot, car elles dévorent le système racinaire empêchant ainsi la plante de se développer.
La photo 2 montre des œufs transparents. Ce sont des œufs de limaces.
Vous ne voulez ni l’un ni l’autre dans vos jardinières ou dans vos pots, alors détruisez-les.

La prochaine étape pour les géraniums est de les tailler. Couper les tiges en laissant environ 80 cm à 100 cm. Vous pouvez voir sur ces photos où je les ai taillés au cours des années précédentes. D’une manière générale, les géraniums à grandes fleurs semblent mieux survivre, mais cette année, ils s’en sont tous relativement bien tirés, probablement à cause de la douceur de l’hiver dernier.

Vous pouvez maintenant essayer l’une des solutions suivantes :
1. Si vous avez une pièce fraîche ou un garage sans givre, vous pouvez replanter les variétés à plus grande floraison dans du compost frais, tout en les gardant au sec et en surveillant les infestations d’insectes. Le but est de les garder en hibernation tout en gardant les tiges vertes. Une fois par mois, vous devrez peut-être donner les racines quelques gouttes d’eau tiède.
2. Une autre solution consiste à laisser les plantes sécher complètement après avoir retiré tout le compost, puis à les mettre dans des sacs en papier, des rognures de documents ou du papier journal, puis à les placer dans une clayette, à nouveau dans une zone sans gel. Ils doivent rester au sec pour ne pas attraper le mildiou, mais suffisamment humides pour ne pas mourir ! Essayez d’humidifier les racines une fois par mois.
3. Si vous avez une serre ou une véranda sans gel, vous pouvez essayer de prendre des boutures. Les photos montrent des petites pousses qui pourraient être utilisées. Coupez-les juste en dessous d’un nœud et plantez-les dans un compost de boutures spéciales.
4. Dans un hiver doux (surtout en Bretagne), vous pouvez tout simplement essayer de les laisser dans de grandes jardinières contre un mur exposé au sud qui offre une certaine protection contre le gel. Cela a fonctionné pour moi l’hiver dernier.


En supposant que vous réussissiez, au printemps, vous devriez voir apparaître de petites pousses, comme dans les images ci-dessus. Vous pouvez ensuite les incorporer dans un compost frais, bien les arroser et les nourrir avec un engrais liquide de géraniums. Bonne chance !

One reply on “Overwintering geraniums / Comment faire hiverner les géraniums”

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.