Categories
Autumn / automne Fruit trees Handy Hints / Astuces Insects / Les insectes Tried & Tested / Essayé et testé

Solabiol Glue bands / Solabiol Bande de glu

Version en français en bas de la page …
Tried and Tested
Tree Glue Bands from Solabiol

In autumn it is useful to fix a glue band of some description around the trunks of fruit trees. This is because as winter approaches harmful insects tend to migrate both up the trunk towards the branches to over-winter and down the trunk to over-winter in the soil.


This includes the infamous codling moth, the caterpillar of which eats into apples, entering by the blossom end point during the growing season and staying inside the apple. The caterpillar eats the apple core turning it black and making the fruit useless for long-term storage. When it reaches maturity, the caterpillar then leaves the apple by a different point and pupates under the bark of the apple tree, in the soil at its base or in leaf-litter around the base of the tree; so it’s very helpful to be able to catch them on the glue band.

I normally like to apply the glue bands in late September or early October, but the conditions have not been conducive owing to the rain! It’s still worth doing however, because if the glue band survives the winter it will catch early insect movement in the spring.


Have a look at the video to see my test of the Solabiol glue band. It’s the first time I’ve used this product and frankly it wasn’t an easy job and I’m not really satisfied with the result. I had to modify the method and use extra materials in order to make the glue band effective. I’ll be testing a different product soon as I’ve got some more fruit trees to protect.

Voici une vidéo du premier essai sur un pommier à La Rabine Jardin, YouTube
Voici une vidéo du deuxième essai sur un prunier à La Rabine Jardin, YouTube
Voici une vidéo du troisième essai sur un cerisier à La Rabine Jardin, YouTube

Essayé et testé
Bande de glu de Solabiol

En automne, il est utile de fixer une bande de glu de quelque sorte autour du tronc des arbres fruitiers. En effet, à l’approche de l’hiver, les insectes nuisibles du jardin ont tendance à migrer, soit le long du tronc vers les branches pour passer l’hiver, soit en descendant le long du tronc à passer l’hiver dans le sol.


Cela inclut la fameuse carpocapse de la pomme, dont la chenille se nourrit de pommes, entrant par le point final de la fleur pendant la saison de croissance et restant à l’intérieur de la pomme. La chenille mange le trognon de pomme en le noircissant et en rendant le fruit inutile pour un stockage à long terme. Une fois arrivée à maturité, la chenille quitte la pomme par un point différent, devient chrysalide et se cache soit sous l’écorce du pommier, soit dans le sol à la base de l’arbre ou dans la litière de feuilles entourant la base de l’arbre; il est donc très utile de pouvoir les attraper sur la bande de glu.

D’habitude, je préfère appliquer les bandes de glu fin septembre ou début octobre, mais les conditions cette année n’étaient pas favorables en raison de la pluie! Cela vaut néanmoins la peine, car si la bande de glu survit à l’hiver, elle empêchera les insectes de se déplacer très tôt au printemps.


Regardez la vidéo pour voir mon test de la bande de glu Solabiol – désolé pour le commentaire qui est en anglais, mais j’espère que vous alliez comprend tout de même !
C’est la première fois que j’utilise ce produit et, franchement, le travail n’a pas été facile et je ne suis pas vraiment satisfait du résultat. J’ai dû modifier la méthode et utiliser des matériaux supplémentaires pour rendre la bande de glu efficace. Je testerai un produit différent bientôt, car j’ai quelques arbres fruitiers à protéger encore.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.