Categories
Autumn / automne Compost / Compost Mulching / Paillage Planting / Plantation Planting trees / Planter des arbres

Planting trees and shrubs / Planter des arbres et des arbustes

Voir la version en français en bas de la page …
With our changing climatic conditions planting trees and shrubs is going to become even more important for the environment, so if you have the space in your garden, find some suitable trees for your area and soil conditions.

To encourage and support wildlife it’s helpful to have a good selection of native species of trees.
Here in western Europe that includes trees like
Oak (Quercus),
Ash (Fraxinus),
Beech (Fagus),
Birch (Betula),
Crab Apple (Malus),
Field Maple (Acer campestre),
Hazel (Corylus avallania),
Hawthorn (Crataegus oxyacantha),
Hornbeam (Carpinus),
Rowan (Sorbus aucuparia),
Wild Cherry (Prunus avium),
Chestnut (Castanea),
Willow (Salix babylonica),
Yew (Taxus baccata) and Holly (Ilex aquifolium).
I grow all of these here at La Rabine. You can always add other species like Liquidambar, Red Oak and Japanese Maple as specimen trees.
Do think about the space you have and where you walk, especially when planting species like Hawthorn and Holly which have thorny branches or leaves that you don’t want at head height!
If you’re interested in the Celtic meaning of trees, here are two sites that you might like to look at : Celtic tree astrology and Sacred trees.


Late November is an excellent time for planting trees and shrubs for, as the French saying goes “A la Sainte Cathérine, tout bois prend racine.” that’s to say around Saint Catherine’s day, the 25th November, trees and shrubs will root more easily. Although the best period for planting is from October to April, it’s a good idea to plant when the trees are dormant and the saying generally works well. All trees and shrubs will have a better chance of growing well if they are planted from Autumn through to Spring but you can give them a really good start if you keep to some general rules.

Prepare your planting spot :
First of all a warning – don’t plant if the ground is waterlogged or frozen.


Before starting soak the roots or the root-ball out of the pot in a container of water for at least half a day then dig a hole at least twice the size of the roots or root-ball.

Break up the soil at the bottom of the hole to improve the drainage, an iron bar is useful if you have a heavy soil.

Mix some good compost – home made if possible – with the soil you’ve removed.

Before you place the tree in the hole, put in a tree stake to support the young tree. Judge the size of the stake by the size of the tree as the stake needs to support it for at least the first 3 to 5 years, especially in windy areas.

If the tree is in a container, loosen off the soil around the root-ball. Don’t be afraid to open out the roots as they need room to move.

Place the tree in the hole so that either the grafting point or the top of the root-ball is at the same level as the surrounding soil.

Gently fill the hole with your soil and compost mix, shaking the tree a little as you do so to avoid pockets of air.

Water well, the soil mixture will drop so refill up to ground level then heel it in well all around the trunk. This will firm up the soil, prevent pockets of air around the roots and stabilise the tree.

Now fix a tree-tie in a figure of eight around the trunk and the stake. Don’t put it too tightly around the trunk but do fix it to the stake.

Finish off with a layer of mulch to retain the moisture and keep down the weeds.

For the first few years, please look after your tree, water it well and talk to it nicely.

The Crab Apple tree
The Crab Apple tree

Avec l’évolution des conditions climatiques, planter des arbres et des arbustes va devenir de plus en plus important pour l’environnement. Si vous avez suffisamment d’espace dans votre jardin, trouvez des arbres adaptés à votre région et aux conditions du sol.

Pour encourager et soutenir la faune, il est utile d’avoir une bonne sélection d’espèces d’arbres indigènes. Ici, en Europe occidentale, on trouve des arbres comme
le chêne (Quercus),
le frêne (Fraxinus),
le hêtre (Fagus),
le bouleau (Betula),
le pommier sauvage (Malus),
l’érable champêtre (Acer campestre),
le noisetier (Corylus avallania),
l’aubépine (Crataegus oxyacantha),
le charme (Carpinus),
le sorbier des oiseleurs (Sorbus aucuparia),
le cerisier des bois (Prunus avium),
le châtaigne (Castanea),
le saule (Salix babylonica),
l’if (Taxus baccata) et le houx (Ilex aquifolium).
Je les cultive tous ici à La Rabine. Vous pouvez toujours ajouter d’autres espèces telles que le Liquidambar, le Chêne rouge et l’Érable japonais en tant qu’arbres de spécimen.
Pensez à l’espace que vous avez et à l’endroit où vous marchez, en particulier lorsque vous plantez des espèces comme l’aubépine et l’if qui ont des branches ou des feuilles épineuses que vous ne voulez pas à la hauteur de la tête!
Si la signification celtique des arbres vous intéresse, voici un site Breton sur lesquels vous aimerez peut-être vous intéresser: Port d’Attache


La fin du mois de novembre est un excellent moment pour planter des arbres et des arbustes car, comme dit le proverbe «À la Sainte Cathérine, tout bois prend racine», c’est-à-dire aux alentours de la fête de Sainte Catherine, les arbres et les arbustes s’enracineront plus facilement. Bien que la meilleure période de plantation se situe entre octobre et avril, il est conseillé de planter lorsque les arbres sont en dormance et donc le dicton fonctionne généralement bien. Tous les arbres et arbustes auront de meilleures chances de bien pousser s’ils sont plantés de l’automne au printemps, mais vous pouvez leur donner un très bon départ si vous respectez certaines règles générales.

Préparez votre point de plantation:
Tout d’abord un avertissement – ne plantez pas si le sol est gorgé d’eau ou gelé.


Avant de commencer, faites tremper les racines ou la motte hors du pot dans un récipient d’eau pendant au moins une demi-journée, puis creusez un trou d’au moins deux fois la taille de la racine ou de la motte.

Brisez le sol au fond du trou pour améliorer le drainage. Une barre de fer est utile si vous avez un sol lourd.

Mélangez du bon compost – fait maison si possible – avec la terre que vous avez enlevée.

Avant de placer l’arbre dans le trou, mettez un tuteur pour soutenir le jeune arbre. Jugez de la taille du tuteur par la taille de l’arbre, car il doit le soutenir pendant au moins les 3 à 5 premières années, en particulier dans les zones venteuses.

Si l’arbre est dans un conteneur, dégagez le sol autour de la motte. N’ayez pas peur d’ouvrir les racines, car ils ont besoin d’espace pour bouger.

Placez l’arbre dans le trou de sorte que le point de greffe ou le sommet de la motte soit au même niveau que le sol environnant.

Remplissez doucement le trou avec votre terreau et votre compost, en secouant légèrement l’arbre pour éviter les poches d’air.

Arrosez bien, le mélange de sol va tomber alors remplissez au niveau du sol puis talonnez-le bien tout autour du tronc cela raffermira le sol, empêchera les poches d’air autour des racines et stabilisera l’arbre.

Maintenant, fixez un collier arbre autour du tronc et du tuteur. Ne le placez pas trop étroitement autour du tronc mais fixez-le bien au tuteur.

Terminez avec une couche de paillis pour retenir l’humidité et empêcher les mauvaises herbes à pousser.

Pendant les premières années, occupez-vous de votre arbre, arrosez-le bien et parlez-lui doucement et gentiment !

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.